La séparation (attention, article en vrac et décousu).

Qu’on se le dise, j’aime à savoir que je suis une Maman zen qui sait allier boulot / bébé / vie de couple sans problème. La vérité est tout autre.

On repassera pour la zénitude. D’abord, à la moindre décision à prendre pour Petit bout, je panique. En ce moment, c’est l’arrêt (ou pas) de l’allaitement mixte. Voilà plus d’un mois que j’expérimente l’allaitement mixte, et c’est super. Sauf que : mes réserves de lait sont fluctuantes, et c’est un véritable casse-tête pour en avoir assez pour Petit bout, et encore, je suis même pas sure qu’il en ait assez (c’est bien ça mon souci). Du coup, je pense le sevrer totalement ce week-end, d’abord parce que je le sens plus trop trop, que j’entre dans une phase où j’ai besoin de me réapproprier mon corps, et que je me dis qu’une maman bien dans sa tête, c’est ce qu’il y a de mieux pour mon gosse (ça, c’est la petite voix raisonnable). Et puis, il y a aussi la petite voix pleine de doute qui s’interroge (je vous ai déjà dis qu’on était plusieurs dans ma tête ?) : l’allaitement, c’est quand même vachement bien pour bébé, à tous points de vue, il  adore ce contact avec moi, il adore tellement, qu’il le réclame la nuit aussi, et puis moi aussi j’aime l’allaiter maintenant que je ne souffre plus. Oui mais bon, mon sein, c’est pas un doudou. Alors voilà, à écouter et vous retranscrire toutes les petites voix qui raisonnent en moi, je crois que je viens de prendre la décision d’arrêter les 3 tétées que je lui donne… mais je suis pas à l’abri de changer (encore) d’avis.

Et puis, Petit bout ne fait pas ses nuits. C’est d’ailleurs très énervant d’entendre l’entourage déçu quand je répond (c’est eux qui posent la question, pourtant) que non, Petit bout ne fait pas ses nuits. « Oh ma pauvre » (oui bon, ça va, y’a pire comme situation). A les entendre d’ailleurs, ce n’est pas chose normale de ne pas faire ses nuits à 3 mois. J’en ai parlé à ma pédiatre qui m’a rassurée, ELLE : il est tout à fait normal qu’un bébé ne fasse pas ses nuits à 3 mois, bordel de m…. CQFD. Et je me fous de tous les autres bébés qui eux, ont fait leurs nuits à 2 semaines, 1 mois, 2 mois, etc. Voilà voilà. Et pitiéééééé, ne me dites pas que le passage au biberon lui permettra de faire ses nuits : cela n’a rien à voir. Bon, un peu s’il est calé, mais je pense plus que Petit bout se réveille car c’est un hypersensible en demande de calins (et oui, j’ai essayé de lui faire des calinous plutôt que de lui donner la tétée la nuit… des fois ça marche, des fois fois ça marche pas). Heureusement, j’ai dans mon entourage ma super copine MILK enceinte en C1 2 fois, tellement sympa qu’on dirait une ex-PMette (je suis même pas ironique), Angel, qui me dit, parlant de son premier : « tu sais, quand j’ai repris le boulot, il ne faisait toujours pas ses nuits, c’est normal, ne t’inquiète pas ». MERCI !

En parlant d’hypersensibilité de Petit bout, j’en viens au vrai sujet de l’article (ben , on n’est pas rendu si j’arrête pas de faire des digressions) : la séparation. On va vu la séparation d’avec mon sein. Maintenant, la vraie séparation. Physique.

Que je vous explique. On a eu une place en crèche. Mais pas n’importe qu’elle crèche. Une crèche familiale. La crèche familiale, en gros, ça veut dire que ton gamin est « gardé » par une assistante maternelle à son domicile, qui s’occupe de lui comme si tu l’employais elle. Elle a en général un agrément pour 3 gamins. Mais, elle est employée par la crèche. Ce qui suppose : surveillance +++ (la directrice et une puéricultrice passent assez souvent les voir, elles ont des formations (là, la mienne a demandé une formation « écharpe » pour Petit bout et parce qu’elle a deux nourrissons… du coup, je vais réessayer à mon tour l’écharpe, comme ça, je l’aurai moi en peau à peau, et il sera sur le côté avec Nounou car Nounou ne doit pas remplacer Maman), il y a des sorties avec les enfants, et une fois par semaine, les enfants participent à des ateliers en collectivité). Bref tout ça est très réglementé, un peu trop à mon goût puisqu’elle n’a pas l’autorisation de faire dormir Petit bout sur le ventre. Ce qui m’a fortement contrarié car on lui a dit : « la maman fait ce qu’elle veut, mais vous, vous ne lâchez pas, vous ne le faites pas dormir sur le ventre ». Sous-entendu, je n’ai pas assez insisté quoi. Genre. J’ai attendu un mois et demie de non-sommeil, j’ai attendu d’être sûre qu’il sache se retourner en cas de besoin, de voir qu’il tournait bien la tête d’un côté puis de l’autre pour le faire dormir sur le ventre à un mois et demie. Et aussi parce que j’avais tout essayé : le cocoona, l’emmaillotage, etc… A partir du moment où je l’ai fait dormir sur le ventre, il ne se réveillait qu’une à deux fois dans la nuit. Et si j’ai pas dormi la première nuit, j’ai pu enfin dormir par la suite plus de deux heures d’affilée (alléluia). Alors oui, je vais souvent vérifier qu’il respire encore, qu’il n’a pas son nez collé au drap. Et je me passerai bien des propos rapportés par ma Nounou qui, elle, est un peu désespérée et craint de ne pouvoir le faire dormir.

A part ça, Nounou est géniale. Très gentille, les enfants l’adorent, elle ne vit que pour ses gosses (à elle) et ceux qu’elles gardent. J’ai une totale confiance en elle, son intérieur est très sympa, il y a des jeux à l’extérieur, un petit jardinet et à l’intérieur, une salle de jeux. Elle trouve Petit bout très beau, et est très enthousiaste sur tout et j’adore les gens comme ça (elle est peut-être poisson, j’ai remarqué que nous, les poissons, nous sommes toujours très enthousiastes). L’adaptation commençait mardi, et on a fait trois jours (elle ne travaille pas le mercredi, et j’essaierai de garder mes mercredi pour Petit bout, car putain de boréal de merde, j’ai pas attendu trois ans mon gosse pour donner tout mon salaire à ma nounou, je préfère travailler moins, gagner moins, et profiter de mon fils).

L’adaptation chez Nounou a donc permis de découvrir ou de confirmer que Petit bout est un hypersensible. Comme ses parents, rien d’étonnant. Donc, le changement, c’est pas son truc. J’étais toute contente le premier jour d’adaptation, me disant que j’allais enfin pouvoir « faire des choses ». Sauf qu’il a pleuré quand je l’ai laissé et que j’étais mal. Alors voilà. Je me prenais pour une maman moderne qui sait faire la coupure avec son gosse, et je me retrouve à le laisser à une autre femme, complètement paniquée à l’idée qu’il ne soit pas bien. Bien sûr, tout s’est bien passé, et j’ai pu le laisser jeudi et vendredi avec moins d’appréhension, voyant qu’il appréciait de plus en plus la maison de Nounou. Petit Bout est très curieux, donc, il regarde tout avec curiosité. Après, je peux pas dire que ce soit un enfant facile… quand il a faim, tout le quartier est au courant, et il sait (déjà) se faire comprendre. Mais c’est un enfant très attachant et souriant. Quand il veut.

Plus que deux jours d’adaptation, et jeudi, je reprends pour de vrai le boulot (ce mois ci, j’essayais de bosser en même temps que je m’occupais de Petit bout, mais c’était pas bien facile). J’appréhende un peu car je vais devoir faire ma semaine de 50 heures en 4 jours, ou alors rapporter du taf le week-end… Pas le choix, je n’ai pas de secrétaire (faudrait déjà que j’arrive à me payer ah ah), et les gens ne voient pas l’utilité de me payer pour le service rendu une fois sur deux. Mais enfin, je vais renouer avec le monde des actifs ! Parler à mes collègues (on parle beaucoup chez nous). Manger avec des vrais gens. Dire autre chose que gouzi gouza. J’ai même déjà une soirée professionnelle de prévue. Et tout ça, en coupant la semaine par un jour dédié à Petit bout, rien que moi et lui. Et mes dossiers.

D’ailleurs, je ne regrette pas d’avoir pris un mois « sans solde » (comprendre sans indemnité) pour m’occuper de Petit bout. Fin août, à 2 mois, c’était vraiment trop tôt. Là, c’est bien : j’ai hâte, même. Je ne sais pas comment font celles qui prennent un congé parental, mais faire le ménage/les lessives/aller au parc, ce n’est clairement pas mon truc. D’abord parce que j’arrive pas plus à faire le ménage (LOL). Et ensuite parce que je crois que j’ai besoin d’action.

J’angoisse toujours de ne pas avoir assez de sous pour Petit bout (mais quelle idée de se mettre à son compte, sérieux), mais je me dis que c’est compensé par le fait que je n’ai plus envie de pleurer chaque fois que je vais au boulot (oui, j’en étais parfois à ce stade, avant) et qu’une maman épanouie professionnellement vaut mieux qu’une maman à l’aise financièrement.

Il se peut donc que j’ai moins de temps pour écrire à l’avenir. Toutefois, je reste ici. On se débarrasse pas de moi comme ça.

Publicités

26 réflexions sur “La séparation (attention, article en vrac et décousu).

  1. Coucou Marivalou, je comprends bien toutes les questions que tu te posent (même si elles ne sont pas encore à l’ordre du jour chez nous). De mon côté je suis aussi passée à l’allaitement mixte (gros craquage il y a 10’jours avec crises de larmes) et malgré tout je suis nostalgique quand je me dis que je vis les dernières mises au sein parce que le temps passe et qu’on sait qu’on ne revivra pas les premières fois de nos bébés. Pour le boulot pareil que toi, alors qu’avant je me disais « pourquoi pas rester à la maison avec les enfants » maintenant que je sais ce que c’est, je vois à quel point j’ai besoin de travailler (et j’ai une admiration incommensurable pour les parents au foyer…). J’espère que tu continueras à nous donner des nouvelles de cette nouvelle étape et de ton petit bout qui a l’air bien coquin quand même !

  2. Je comprends toutes tes inquiétudes de séparation car j’angoisse déjà quand je pense a ma reprise (c est tôt pour y penser mais hier on est allé pour l’inscrire à la crèche alors je cogite…) ils sont tellement désiré nos petits que c’est dur de s’en séparer. Courage pour ces moments difficiles.

  3. Comment ça il fait pas ses nuits ? Mais c’est pas normal ça ! 😉
    Merde pour la Nounou qui peut pas le laisser dormir peinard 😦
    Je trouve ça génial ce côté « Nounou doit pas remplacer Maman ». C’est ça qui me stresse moi…
    C’est quoi ton délire avec les poissons ?
    C’est pas moi ta copine MILK ?
    Je suis vexée je pleure

  4. Incroyable que le temps passe si vite. J’ai l’impression que tu nous annonçais ta grossesse avant-hier, qu’on papotait flan de courgettes et début de congé mat hier, que ton petit bout est encore si bébé…
    En tous cas, c’est top que tu sois contente de reprendre le boulot, et que vous ayez trouvé ce mode de garde adapté. Tout ça n’empêche évidemment pas de se poser des questions au quotidien sur ce qui est bon ou non pour ton bébé mais en tous cas, reprendre le boulot avec envie et sereinement, ça a du bon ! Alors profite bien de ton week-end, et j’espère bien que tu ne vas disparaître comme ça de la circulation ! On n’a pas envie nous :-))

  5. « j’ai remarqué que nous, les poissons, nous sommes toujours très enthousiastes » HAHAHAHAHAHA I do agree ! (Et merci pour le clin d’oeil 😀 )
    Tu assures toujours ma poissonnette ! Je te trouve même ultra fortiche ! Je t’envie ta nounou et ce mode de garde qui me fait littéralement rêver. Quel dommage que je n’en ai pas eu vent plus tôt… Bref ! Je plussois pour le retour au boulot, ou en tout cas à une vie parallèle d’adulte et c’est top l’idée du mercredi. Moi non plus je ne suis (toujours) pas prête à laisser mon bébé et j’en chie chaque jour mais il faut bien que la vie reprenne son cours et les changements sont extrêmement bénéfiques pour leur autonomie (et heu… La nôtre, il parait 😉 )
    3 mois c’est pas incroyable pour ne pas faire ses nuits rhôlala, j’en ai marre des généralités à la gomme… Continues à faire comme tu le sens, toi mieux que personne connaît les besoins de ton fiston ! De gros bisous à tous les 3 et grosse caresse à ton dogue argentin ! 😀

  6. 2 angoissées ce we… J’ai ri « mon sein n’est pas un doudou », merci 😊 on va se serrer les coudes toutes les 2. J’avoue que si le mien avait pleuré pour y aller, je me serai sentie encore plus mal…

  7. Simba a trois mois et demi dans quelques jours et ne fait pas ses nuits…mais effectivement chaque fois qu’on me dit « quoi, toujours pas? », j’ai des envies de meurtre 🙂 Ca a l’air top la creche parentale, je suis sûre que Petit bout sera très bien, la séparation est toujours plus dure pour les mamans, il parait 🙂 (dit celle qui pleure rien qu’en pensant à l’adaptation qui commence la semaine prochaine)

  8. Bonjour Marivalou, je me décide à sortir de l’ombre pour enfin souhaiter la bienvenue à ton Petit Bout … et du coup pour te souhaiter du courage pour la reprise du travail. Tu verras vite qu’ils sont vraiment bien chez leur nounou, et tu le laisseras le cœur plus léger. Et sinon, H. non plus ne faisait pas ses nuits à 3 mois, pfff les gens sont pénibles. Ne t’inquiète pas, ça va venir d’un coup et tu ne vas pas comprendre ce qu’il vous arrive. 😉

  9. Mais bien sûr que les poissons sont des gens enthousiastes. Je confirme!

    Normal que la séparation ne soit pas facile même si du coup vos moments ensembles auront encore plus de saveur…

    Pour l’allaitement fais comme tu le sens, toi seule sait ce qui est le mieux pour vous 2.

    Et enfin pour les nuits les « vieilles » SF disent que c’est plus une affaire de poids que « d’âge »…

    Gros bisous.

  10. Ben Nano se réveille encore une fois par nuit quasi tous les jours, pour des câlins surtout aussi… Tellement besoin d’être rassurés ces petits bouts ! Donc t’inquiète, plein d’enfants mettent du temps à faire leurs nuits, et rien n’est jamais acquis !

  11. Ses quoi ? Bien sur que si ils font leurs nuits enfin ! Une nuit de bébé c’est à partir de 5h d’affilée. Alors ? 😉
    Ils font pas NOS nuits… C’est très différent !!!
    Voila donc ce que je réponds 😉
    La nounou semble aussi top que la mienne ! (salle de jeux en plus, le rêve !!)
    10h par jour ici, 4 jours par semaine… idem que toi 😉
    L’adaptation c’est pour la maman et le bébé comme on dit…
    Les deux premières semaines, j’avoue j’ai pas trop kiffer (surtout que de mon jardin, je vois le jardin de la nounou… oui oui, c’est à 2 pas à tout casser). Mais ensuite, j’ai accepté… accepté que le rythme soit différent qu’avec moi, que mon boulot de taré pour faire faire ses siestes à la Lueur soit passé aux oubliettes (elle ne fait plus que des 30 minutes…), … et j’ai accepté que la journée, ce sera une autre qui profitera d’elle et la verra grandir (gloups), me laissant que le speed du matin et du soir… mais, tout comme toi, heureusement un jour par semaine rien qu’à nous deux !
    Pour l’allaitement, tu as fait déjà beaucouuuupppp, alors le mieux c’est que tout le monde y trouve son compte, ça reste l’essentiel !
    Bref, bon sevrage, bon week end, bon début de nouveau rythme !!!!
    Des bises

    • Merci 🙂
      Il commence sa nuit tot en fait, souvent avant d’avoir mangé, d’où le réveil. Mais je pense qu’il se calera avec les journées de fou chez la nounou.
      Beaucoup de points communs 😉 je t’embrasse !
      Ah et pour l’allaitement, je pourrais encore continuer mais pfffff. D’un côté je culpabilise, de l’autre je me sens libérée. Je me dis que j’ai deja fait pas mal…

  12. Hmmm je ressens la même ambivalence ici… En même temps voir des adultes la journée me ravit ! et en même temps la fin de cette parenthèse m’effraie… J’ai l’impression d’être dans une bulle et de ne pas savoir comment ça se passera après… Est-ce qu’on réussira à trouver une organisation qui nous permet malgré tout de profiter de notre petit bout ?…
    J’imagine que tout ces sentiments sont normaux…

    Quant aux nuits… Bah ils sont pas jumeaux pour rien nos petits cancers… (tu sais qu’il parait que c’est le signe de la sensibilité ?!) idem ici toujours pas ces nuits et ça me GONFLE les gens qui disent « ah boooooooon ??? toujours paaaaaaaas ??? » mais comme je suis compliquée ça me gonfle aussi les gens qui me disent « oh bah attend ça va s’il se réveille toutes les 4h ça te permet quand même de dormir ! » On a beau savoir qu’il ne faut pas écouter les gens qui nous donnent leur avis… on le fait quand même… Pourtant ils ne racontent bien entendu que les exploits ‘moi mon fils a fait ses nuits à 2 semaines, a souri à 1 mois, a fait ceci à tel âge et bien sûr moi je rentrais dans tous mes jeans dès la sortie de maternité hihi » par contre on ne les entendra pas raconter à tout va à quel point la propreté a été compliquée et que les premiers mots sont arrivés super tard 😉

    Pour l’allaitement : franchement quand on regarde autour je trouve que c’est déjà super bien que tu aies pu l’allaiter aussi longtemps !! Ne culpabilise pas si l’allaitement mixte deviens trop contraignant et source de stress tu prends la bonne décision… Et ça n’empêchera pas les calins…. (hmm tu me rediras ça hein quand j’arrêterai le mixte aussi parce que je sais bien que c’est facile à dire… néanmoins je le pense)

    Et pour la nounou elle a quand même l’air bien chouette !! ici aussi adaptation en cours, au début je me suis dit « easy baby » jusqu’au moment ou le petit G. a voulu faire un calin un peu trop rapproché à mon ptit mec qui s’est mis à hurler de peur… j’ai eu envie de pleurer –> la honte…

    Bon dimanche en tout cas et désolée pour le commentaire un peu décousu 😉

    • J’adore ton commentaire ! Je te redirai Ca quand tu arrêteras l’allaitement mixte. C’est dur d’arrêter, en fait. Cette nuit, je n’y suis pas arrivée, mais ce matin, si. Je ne pensais pas que ce serait si dur^^ si j’arrête, c’est avant tout pour me sentir plus moi, plus libre, et etre mieux dans mon boulot (et puis parce que mes réserves de lait se tarissent au moindre stress, et du stress, je vais en avoir pas mal des jeudi).
      Je ne savais pas pour les cancer… Mais tout s’explique ! 🙂 je suis heureuse d’avoir des news de B. 🙂 nos petits jumeaux devraient faire leurs nuits en même temps… Si le tien commence, dis le moi, ça me donnera espoir ! Tu vas me dire, petit bout fait sa nuit de 19h à 1h 😉

  13. Je pense vraiment que tu as fait le bon choix pour le boulot. L’argent s’est bien mais ça ne fait pas tout (bon ok il en faut quand même mais je suis sûre que les « affaires » vont se relancer progressivement et que ça va le faire). Une pote me parlait l’autre jour d’une de ses collègues qui a 3 (oui 3!!) nounous pour sa fille: une pour la journée, une pour la soirée et une pour la nuit. Alors c’est sur elle gagne très bien sa vie mais à quel prix? En plus rester Collab ce n’est pas viable à long terme dans notre profession donc sois sure d’une chose (même si ce n’est pas facile tous les jours): tu as fait le bon choix.
    J’espère que ça ira pour la reprise, je ne peux pas encore vraiment me rendre compte à quel point la séparation avec son bébé peut être difficile mais j’en ai quand même une petite idée. Plein de bisous! 😘

  14. J’ai rencontré mon ptit neveu pour la première fois quand il avait 5 mois et je peux te dire qu’il ne faisait pas ses nuits! Franchement c’est ridicule ces « a tel age il/elle devrait faire ci ou ça », tous les gosses sont tellement différents!
    Mes parents m’ont dit qu’ils n’ont pas réussi a me faire m’endormir dans mon lit jusqu’à presque 2 ans ahahahahah t’imagine la loose! Mais je crois que j’ai pas mal tourné! Et je pense aussi que j’ai de bons parents 😉 Donc tu t’en fous des remarques, chaque enfant a son rythme et chaque parent fait ce qu’il peut.
    Quant a la crèche familiale, ça a l’air plutôt cool franchement! C’est dommage ces réglementations stupides mais malheureusement y a pas grand chose a faire, j’espère que tout se passera bien.
    Bon courage pour la reprise complète du boulot!
    De gros bisous a vous trois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s