Vis ma vie de MILK (1)

Après avoir dépeint les difficultés de mon nouveau statut (difficultés qui me sont propres, hein, y’a des bébés qui font leurs nuits au bout d’une semaine et qui n’ont jamais de coliques), il faut quand même que je vous dise… il y a des bons côtés à être Maman. Sérieux. Même que je me suis transformée en MILK. Plusieurs indices me font dire ça.

Tu sais donc que tu es une irrécupérable MILK quand :

  • tu te surprends à parler du caca de ton gamin avec ta copine MILK préférée (consistance, couleur, fréquence, la totale bien sûr). Il paraît qu’on dit « selles » d’ailleurs. En parlant de selles (de cheval ?), Petit bout n’est pas qu’un serial téteur. C’est aussi un serial chieur. On l’appelle Lucky Luke avec son père : il chie plus vite que son ombre.
  • tu te dis que l’allaitement c’est fini fini.  D’ailleurs, tu honnis l’allaitement, tu te dis « plus jamais ça », « si j’en ai un deuxième, ce sera direct le biberon ». Tu te prépares (mentalement, uniquement) à préparer le sevrage, et en fait non, tu n’y arrives pas. Je ne suis toujours pas parvenue à acheter le lait artificiel, c’est dire.
  • Tu penses de manière très sérieuse que ton bébé pourrait faire une carrière dans le mannequinat tellement il est beau.
  • Quand il dort (sur le ventre, en plus, bouuuuuuuh) et que tu le sens très immobile, tu le touches avec le doigt pour voir s’il bouge et s’il est toujours vivant. Ca irait si je faisais ça une fois l’an, mais ça m’arrive plusieurs fois par jour.
  • Tu te fais une soirée pizza/bière/film avec ton mec, et que ça te mets en joie, voire que tu es euphorique avec cette soirée. La soirée du siècle.
  • Tu pars deux jours en week-end :  le coffre de la voiture est plein et on dirait que tu pars deux mois au regard de tout ce que tu as emporté pour ton bébé. Par contre, toi, tu as oublié la moitié de tes affaires.
  • Tu entends dans ta tête en boucle : « ah les crococo, les crococo, les crocodiiiiiles, sur le bord du Nil ils sont partis n’en parlons plus ! …. ».
  • Tu restes en pyjama jusqu’à des heures indécentes et l’heure de ta douche a été décalée de 8 heures le matin à 21 heures le soir. Même que ça t’arrives de zapper ta douche.
  • Quand ton bébé dort, ou qu’il te sourit, ou qu’il fait « areuh », tu penses tour à tour : « il est trop beau, j’ai envie de pleurer, il est surdoué et précoce car il fait déjà des sourires et parle ». A ce rythme, dans un mois, il marche (il a un mois et demi actuellement).
  • T’es tellement fatiguée que tu as failli mettre de la crème destinée à hydrater tes tétons (rapport à l’allaitement) sur les fesses de ton bébé. Et ça te fais marrer.
Publicités

27 réflexions sur “Vis ma vie de MILK (1)

    • Je dis « film », mais je devrai rectifier : soit une série, soit un bout de film dont on n’arrive pas à suivre le fil. Sauf exceptions. Ou un épisode de l’amour est dans le pré en replay ☺️.

  1. Le premier film qu’on a vu en entier, c’était pendant une des trois siestes complètes du premier trimestre. Endormi juste avant, réveillé au générique. C’était le loup de wall street. Jouissif 🙂
    Après on a regardé TheOffice, série en épisodes de 20min, been drôle, parfaitement adaptée à la vie avec un Nano.
    Profite bien de ton serial cacateur!!

  2. Punaise je suis une MILK… Mais je ne parle pas de caca par contre, mais j’ai envie de la manger (surtout ses pieds) et je passe mon temps à l’embrasser
    Nous aussi on est plus séries que films en ce moment, le format convient mieux 😁

  3. Un film veinarde… Je galère pour un épisode de l amour est dans la pré. Pour le reste, on a la même vie sauf que j allaite pas. On part en vacances, on sait même pas comment tout faire rentrer ds la voiture. Les selles de mon fils son père m appelle pour savoir comment elles sont alors qu il a un max de taff…. Je suis trop contente quand quelqu un passe chez nous et parle pas de bébé ( c est rare hélas )

  4. Voilà, je suis fan de cet article. Là je suis super contente d’être une PB de jumeaux. Et je suis trop contente (mais étrangement pas tellement étonnée) de lire qu’elle MILK tu es. Je suis persuadée de vérifier 10 fois par jour que mes bébés respirent toujours (x2 donc) et suis hilare de l’histoire de Lucky Luke. C’est évident que ton bébé ait un génie-mannequin-précoce-surdoué ! ❤

  5. J’aime cet article! J’aime tes MILK détails!
    Déjà que quand j’ai des petits à la nurserie la nuit je vais vérifier s’ils sont vivants… J’imagine même pas si un jour j’en ai un à moi…

    • Roh la la, toi aussi ! On s’habitue pas alors… Heureusement, le mien pète pas mal dans son sommeil ce qui me permet de vérifier qu’il est bien vivant. Dis donc, c’est vachement bruyant quand ca dort, tu enregistres des concerts quand ils sont plusieurs à la nursery ?

  6. Alors nous, elle chie pas forcément plus vite que son ombre, mais elle adore s’épancher sur le matelas à langer, voir, si ça suffit pas, sur nos fringues ou, si on a eu le temps de se pousser, sur le sol…
    Bref, moi aussi je suis une Milk ^^ !

  7. Haha j’aurais pu écrire chacune de ces lignes je crois 🙂 on est des MILKs mais c’est pas grave on est gentilles quand même 🙂 j’ai jamais réussi à faire un film en entier… Bisous à toi et au jumeau 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s