Etre prête ou ne pas l’être

Suite à mon dernier cours dédié à la préparation à l’accouchement, je ne pouvais vous laisser dans l’ignorance. La sage-femme habituelle qui donnait les cours étant absente, une autre sage-femme l’a remplacée. Et j’aurai juste voulu pouvoir filmer le cours tellement elle était à mourir de rire. Sérieux.

Du genre : « oui, oui, vous devez plus en pouvoir là, il vous tarde hein ? ». 

« Bon, alors, aujourd’hui, vous allez apprendre comment pousser. C’est chouette hein ? » (purée, il a fallu attendre le dernier cours pour qu’on m’informe comment pondre mon mioche, hourra !).

Elle a indiqué également qu’on devait toutes avoir des contractions… J’ai dis : « euh, pas moi ». La sage-femme : « si, si, vous en avez, mais vous êtes pas douillette, vous ». Ah bon d’accord.

Ensuite, elle nous a appris à respirer/pousser (« mais ne poussez pas aujourd’hui, hein, ça ne sert à rien, mais concentrez-vous sur la respiration »). C’était il y a 6 heures environ, et… ça y est, j’ai déjà oublié. T’as deux méthodes, si je me rappelle un peu: une inspiration/blocage de l’air puis expiration forte mais puissante durant les contractions (à répéter plusieurs fois) ou des expirations lentes durant les contractions. Le seul truc que j’ai bien compris c’est qu’il faut faire le petit chien quand la sage-femme te hurle : « STOP NE POUSSEZ PLUS ». Bon, c’est déjà ça, non ?

Egalement, elle nous a demandé : « hormis lorsque les contractions se font plus rapprochées, quand également devez-vous vous présenter à la maternité ? ». 

L’angoissée de service (bibi) a répondu : « quand on ne sent plus bébé ! ». 

Driiiiing. Mauvaise réponse. Il fallait dire : quand on perd les eaux.

Conclusions : je suis pas sûre d’être vraiment « prête », mais bon, il y a un siècle, on n’avait aucune préparation et les femmes y arrivaient. Alors, pourquoi pas moi ?

Publicités

54 réflexions sur “Etre prête ou ne pas l’être

  1. Ta réponse n’est pas mauvaise! Si tu sens bébé moins bouger que d’habitude et malgré tes stimulations tu dois aller à la maternité tampis si c’est pour rien enfin se sera jamais pour rien se sera pour te rassurer et voir que bébé va bien.
    Je te rassure on est jamais vraiment « prête » mais quand tu es le jour J plus rien ne compte à part que bébé sorte. Je te conseil le jour J de penser à ton bébé si tu as mal dis toi que bébé n’a jamais été aussi prés de tes bras.
    On m’a donné qu’une technique de respiration 5 inspiration abdominales profondes avant la contraction et 10 expirations lentes et régulières durant la contractions.
    Perso je n’ai jamais eu de contractions en dehors du jour J et quand je les ai eu elles ont été rudement efficaces car entre la 1ére et la naissance de mon fils il s’est écoulé 5h40 ! Pas mal pour un premier.
    Dis toi que mettre au monde un enfant est ancré dans ton ADN c’est intégré au chromosome X. ^^.
    Courage profite de tes dernières semaines en tête à tête avec bébé.
    Bisous prend bien soin de toi enfin de vous ❤

    • oui, je sais que ma réponse n’était pas mauvaise. Mais personne n’a pensé à ça quand elle a demandé quand venir à la mater, lol. En même temps, je le sens moins bouger en ce moment, et ça m’angoisse un peu, sauf quand je fais de la relaxation, alors là, bim bim (du coup, je ne vais pas à la maternité).
      Je crois que ta technique de respiration, c’est une de celles qu’elle nous a donné 😉
      Et merci pour ton super commentaire ❤ !

      • Quand j’étais enceinte c’était pareil à la fin, Monsieur ne se manifester quand je me détendais ou que je voulais m’endormir. Pour le faire bouger je le bousculer un peu et il se réveiller ou alors je lui mettais sa chanson ^^ . De rien c’est un plaisir de partager cette expérience ❤

  2. Les derniers temps je ne me sentais tellement pas prête que je chialais dès qu’on évoquait l’accouchement. En fait je ne voulais vraiment pas accoucher.
    Ma sf m’avait dit de ne pas faire le petit chien à cause des risques d’hyperventilation. J’avais donc appris sa technique (je ne m’en souviens plus) et le jour J je ne m’en souvenais pas non plus. J’ai écouté les conseils au fur et à mesure et ça s’est bien passé.
    Le seul truc dont je me souvenais était le conseil de ma meilleure pote : » tu fais comme si tu étais en train de faire caca ».
    Très efficace 🙂 l’étron est sorti (quelle classe je me surpasse).
    Tu es prête comme on peut l’être quand on sait qu’on va vivre un truc de fou.
    Gros bisous

      • Non non ! (En fait, peut-être ?).
        Je comparais juste mon bébé à un étron.
        Je dirais que la gestion de l’expulsion est un peu pareil. Du moins moi j’ai poussé pareil… Et selon la sf je poussais bien 🙂
        J’avais très peur de me faire dessus et la sf qui me suivait m’avait dit que c’était impossible car le bebe prend toute la place (? À vérifier).

      • C’est très fréquent (ça m’est arrivé aussi, la SF a été très bien, pas une grimace elle a essuyé discrètement, pour un peu je l’aurais même pas su).

      • Si ton rectum est plein effectivement « tout » vient mais pour être quotidiennement de l’autre côté, en tant que SF on s’en fou. Sur ma clinique on propose un petit lavement à celles qui préfèrent. Si c’est pas l’usage là ouytu accouche tu peux toujours voir avec ta pharmacie pour qu’ils te donnent un truc à faire avant de partir à la mater.

      • On peut demander un lavement mais la dernière fois que j’en ai fais un ne m’as pas du tout donné envie de recommencer (je me suis vidée durant 20 mn avec des grosses sueurs et de grosses douleurs), alors si je fais caca et bien je ferai caca.

      • Après nous ceux qu’on a c’est des microlax. C’est pas très « fort ». Mais faut faire comme tu le sens. De toute façon on s’en fou!

    • La SF nous a dit aussi que c’était comme faire caca. Je l’ai kiffé, elle était bien crue, mais en même temps, je préfère ça plutot que de mettre de l’enrobage là où il n’y en a pas besoin… Merci pour ton expérience !

  3. Oui puis tu as oublié : quand on saigne.
    (Ben ouais je suis comme toi, je retiens que les trucs flippants…)
    Je commence à me demander si c’est pas un scandale pour la Sécu ces cours

  4. Déjà je ne suis pas sûre qu’on apprenne a accoucher dans les livres, donc rassure toi, je pense que c’est quelque chose que l’on vit dans l’instant. Peut on réellement se sentir prête pour son premier accouchement? Est ce normal d’avoir peur? Boréal carrément! Ne doute pas de toi. Le moment venu, tu sauras ❤️

  5. Moi j’ai utilisé la méthode de respiration du : je fais ce que je peu!
    Ça marche bien. Et aussi d’expirer très très lentement comme dans une paille, ça marchait plutôt bien aussi.

  6. N’ayant malheureusement aucun conseil à te donner là dessus, je tiens juste à t’encourager pour la dernière ligne droite ! 🙂
    Ca m’a l’air très drôle ces cours de préparation en fait ! 😉
    Des bisous

    • T’inquiète, je ne recherche pas de conseils 😉 je voulais seulement partager la vaste blague des cours à l’accouchement. Merci pour ton message, je pense bien à toi en ce moment. Go Go Go !

      • Merci Marivalou ! 🙂
        Je crois que question blague sur la médecine, on fait le plein… Et ça continue même quand on est dinde, pfff ! 🙂
        Des bisous

  7. le jour J, je te souhaite d’avoir une péridurale pas trop forte si tu en fais le choix car sentir le bébé pousser ça aide (moi j’ai pas suffisamment senti vu le contexte mais bon en tout ça a été bien rapide pour un premier quand même). Tu peux lire des trucs à ce sujet écrit par Bernadette De Gasquet, une super sage femme. Surtout n’hésite pas à choisir te position d’accouchement, sur le côté c’est vraiment bien pour soulager le périnée. Moi j’ai pas eu le choix mais j’ai demandé à positionner les étriers de manière à être en chasse-neige pour ouvrir le bassin. Et j’ai eu ma 1ère Etoile…bon ok je sors….allez t’en fais pas comme tu dis, ça fait des lustres qu’on y arrive!

    • On peut la doser non la péridurale ? Ou alors j’ai rien compris…
      Ce que j’aime dans ma mater, effectivement, c’est qu’ils sont assez respectueux de tes désirs et notamment de la position dans laquelle tu veux accoucher, si tu veux changer de position, tout ca. Bon, mais je pense pas essayer le poirier tout de même 😊

      • oui oui mais mi ça passait pas d’un côté et comme avec bébé en siège je risquais la césarienne d’urgence il a fallu redoser..sinon j’avais effectivement la pompe

  8. Ce qui me fait rire c’est que j’ai eu le même cours que toi aujourd’hui : le poussage du bébé 😁
    Je ne vois pas l’intérêt de le faire à la dernière séance parce que t’as l’air con si tu accouches avant… Quoique comme toi je pense que j’aurai tout oublié d’ici là 😁

    • En fait, je voulais avoir bouclé tous les cours un mois avant « au cas où » et pour vraiment me reposer durant mes deux semaines de congé avant la naissance (me reposer et ranger à fond 😄).

  9. Necker avait dit « quand on le sent moins de 2 fois par jour », donc tu as bon! 😉 pour le poussage, la mienne m’avait sorti que c’était pas la peine de voir ça, que c’était inné (…). Et en fait ben c’est vrai. De toute façon tu sens bien un truc qui demande à sortir, alors c’est là que tu sais qu’il faut pousser.

    • Sauf si la péri occulte toutes les sensations… là t’attends comme une c*nne que la SF te dise « poussez » « encore » et tu sais pas ce que tu fais… (mais osef, bébé finit par sortir d’une manière ou d’une autre).

      • Ah moi les contractions je les sentais plus, mais quand elle m’a dit « on va faire une poussée test », j’ai poussé. Puis elle a dit « oh mince la tête est là! » 😊

  10. Moi je pense à nos grands mères ou à ces femmes qui vivent dans des contrées reculées. Quand elles pondent, il n’y a bien souvent aucun médecin ou sf pour les assister et pourtant, des millions de bébés sont nés en bonne santé sans cours de préparation. Alors tu sais quoi? J’ai confiance en toi. Tu vas t’en sortir comme une chef et bientôt vous serez enfin réunis en famille. Dis, question con mais…: ça fait quoi??? Bisous.

    • Je ne m’inquiète pas plus que çà, tu sais 😉 jai d’autres « soucis » de riches qui prennent toute la place. Ça fait quoi, quoi ? D’être presque reuni ? Très honnêtement, à quasi un mois du terme, je ne réalise pas. J’ai hate, mais… Je c’est pas, c’est étrange. Comme une envie de pleurer (d’émotion) et de rire à la fois, mêlé a l’angoisse du « tout peut encore arriver, t’en flammes pas ».
      Je serai â tes côtés durant ta prochaine FIV. Et continue de penser à toi (cuisine, ris, fais des choses pour toi qui te font du bien). Des bisous.

      • Tu décris parfaitement bien les sentiments qui doivent se mêler… C’est si beau !! ❤
        Je ne doute pas que tu seras à mes côtés, comme toujours. Et vraiment, je prends soin de moi, promis ! Bisous.

  11. certes on n’apprend pas à accoucher dans les livres… (peut on vraiment apprendre à accoucher d’ailleurs?!..) mais il en est de très bon qui laisse leur empreinte le jour j – « l’art du souffle » de Frédéric Leboyer en est un, il n’est pas tout récent mais offre une approche rassurante de l’enfantement, bien plus que les « préparations à l’accouchement » classiques en tout cas.
    Bonne fin de grossesse!

  12. Pour mes deux premières filles, je n’ai pas fait de préparation à l’accouchement pour une seule raison : plus la date approchait, plus j’étais sereine. J’avais peur, en assistant à ces cours de chopper les angoisses des autres. Et au final, tu n’as pas vraiment besoin de tout ça. La respiration est utile lorsque tu n’as pas de péridurale, pour parvenir à bien encaisser toutes les contractions. Lorsque tu as la péridurale, comme tu ne sens plus vraiment la douleur et qu’elle devient tout à fait gérable, la respiration du chien n’est pas vraiment utile. Et puis les médecins te disent quand pousser. Le hic c’est qu’avec la péri tu sens pas vraiment « comment » pousser mais bon, on y arrive ;o)
    Là, après FIV ICSI 3, me voilà en attente de jumelles qui devraient arriver début juillet et là, curieusement, je suis moins sereine, mais je fais de l’haptonomie avec une sage-femme extra qui donne de supers conseils. Comme de demander des appuis le jour de l’accouchement pour les pieds (mains de la sage-femme par exemple, ou autre, à eux de se débrouiller ;o), mais une fois les pieds appuyés, tu pousses vraiment plus fort et après toute la zone pelvienne et périnéale, ce qui offre une bien meilleure poussée. On verra, comme pour moi, plusieurs scénarios sont possibles, on verra le jour J. Mais zen, tu verras, c’est assez instinctif tout ça (évidemment quand tout se passe bien)…

    • Merci pour le conseil des pieds ! C’est vrai que c’est pas bête du tout !
      En réalité, je ne suis pas si angoissée que ca: je n’y pense pas, et on verra !

  13. J’ai fait le fameux cours sur la poussée hier, on s’est bien marrés avec Ever. C’était très glamour de tester les positions pour pousser, dont quatre pattes et entendre les questions des autres dont « sinon, la reprise des rapports sexuels c’est quand…? » Posée par un futur papa of course…qui a un peu fait la gueule en entendant la réponse 🙂

  14. Elle était pê rigolote mais toutes ses « certitudes » me laissent pantoise ! Moi j’ai ressenti ma première contraction 4h avant de voir la tete de ma fille alors non, douillette ou pas, des fois on ne sent pas 😁 Et c’est pas comme dans les films hein ! On s’arrache pas une dent à la tenaille. Ce sont juste de puissantes douleurs de règles (tres puissantes 😂)
    Pour ce qui est de la poche des eaux, heu… Elle non plus je ne l’ai pas sentie se rompre parce que quand on me la percée j’étais déjà sous péridurale… 😁 Par contre fais bien gaffe aux fissures de la PDE.. si tu sens du mouillé de tps en tps c’est pê bien ca et là il faut foncer à la mater pour vérifier. Si la PDE est fissurée on déclenchera car l’environnement de BB ne sera plus stérile..
    Bref chaque femme est différente, chaque accouchement aussi, alors garde juste son instinct « aware » et RESPIRE 😋 BB prend toute la place le 9ème mois alors tu ne le sens pratiquement plus, il n’a pas la place de bouger comme avant. Cela ne doit pas t’inquiéter si c’est plus rare qu’avant.
    (Perso la façon de pousser numéro 1 – la rapide en force et on s’arrête – a super bien marché pour moi. En 3 poussées par contraction et en 3 contractions c’était dehors ! Tu es comme moi une fille obéissante, tu suivras les directives le moment venu et tout se passera très bien. Et Brad sera là !
    Tu vas assurer t’inquiète, tu fais tout toujours bien toi ! 😘

    • J’ai hyper peur de la fissure de la poche des eaux car comme je vais aux toilettes toutes les 5 mn, j’ai tendance à me sentir un peu mouillée facilement. Bon j’arrête les détails lol, c’est degueu. Pour les douleurs de règles, il est vrai que j’en ai. Apres en avoir discuté, il semblerait que ce soit des petites contractions, mais pas des contractions de travail. Bon. Tout ce que je demande c’est qu’il reste au chaud jusquà ce que j’ai bouclé tous mes dossiers… Pour le reste… Même pas peur ! (Qu’elle dit).

      • Rien à voir avec des fuites urinaires, et surtout tu n’as pas forcement envie de faire pipi. Ne t’en fais pas si ca t’arrive tu trouveras la chose suffisamment étrange pour te déplacer (avec ta petite valise !) à la mater ☺️
        Tu es aussi parée que l’on peut l’être dans pareille situation. No worries !! J’ai hâte 😉 gros bisous

  15. Comment était l’autre sage femme ? Celle ci avait l’air drôle en tout cas 🙂
    Si déjà ce cours t’aide à être sereine pour l’accouchement, tant mieux, et sinon, ben comme tu dis, plein d’autres femme l’ont fait avant, alors t’inquiète, tu vas gérer ^^ Bisous

  16. Pour ce qui est des poussées, la seule que je trouve vraiment efficace c’est la poussée en bloquant. C’est a dire tu prends de l’air quand la CU monte, tu le bloque et tu pousse comme si tu étais « constipée » et que tu voulais que ça sorte. Pendant la poussée tu garde les poumons gonflés et seulement à la fin tu reprends de l’air et tu recommence. En moyenne on fait 3 poussées sur 1 CU. C’est peut être pas glamour de parler constipation pour la naissance mais c’est le « geste » et si tu fais comme ça cest efficace!
    Bisous.

  17. Par contre je suis entièrement d’accord avec Rob pour les motifs de consult. Les CU douloureuses (et on s’en fout si elles sont régulières ou pas si elles font trop mal et que tu les gères plus tu vas à la mater), la perte de la poche des eaux mais aussi le bébé qu’on a pas senti ou la perte de sang rouge. Donc moi je t’aurais quand même mis un bon point.😜

    • Merci ! Elle m’a mis un bon point aussi quand meme !
      Pour le moment, je gère les contractions, donc ca va ! Et elles sont peu nombreuses (pas eu depuis cette nuit, youhou ! ).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s