Tac, tac, tac…

keep-calm-wait-and-see

Alors, alors, ce rendez-vous à faux J1, ça donne quoi ? Ben, déjà, comment te dire… mes règles ne sont toujours pas arrivées… je le dis à Super Doc d’emblée, mais lui dis également que je n’ai que je n’ai arrêté Duphaston qu’il y a 5 jours, donc, que je ne m’alarmais pas outre mesure…

 « Ah bon ? », elle me fait ? Et bien, oui, c’est ce que j’ai dis à la secrétaire… « La secrétaire m’a dit au contraire que vous aviez un retard important de règles, donc, je voulais vous faire une écho, mais là, pas besoin, vos règles devraient arriver… ou pas. ».

Aaaaah, non, mais si on ne peut plus se fier aux secrétaires, on fait quoi ? Je lui avais pourtant dit que j’avais un retard de quelques jours seulement… bref, on n’a pas dû se comprendre… Résultat, Super Doc était ennuyée et ne voulait pas m’avoir fait venir pour rien. Elle m’a donc dit de poser la pompe, et que ce n’était pas grave que je n’ais pas mes règles « à part gaspiller du produit ». Moi, perso, je considère que ce n’est pas « gaspiller », car ça habitue mon corps à recevoir des hormones de manière normale, comme toutes les femmes normalement constituées.

J’ai donc patienté jusqu’à ce que l’infirmière spécialisée en « pompe » puisse me la poser. Comme ce n’est pas une première, et même si on ne m’avait rien dit, j’avais apporté mon produit avec moi et mon chèque de caution et on a pu faire ça vite fait (même si je ne me rappelle plus très bien de la manip, ils fournissent avec un livret explicatif très détaillé).

Elle m’a posé le « pod » sur mon ventre, enclenché la manip, et j’ai entendu le TAC du déclenchement (ouille !!!) quand l’aiguille se plante dans ton bide pour… 3 jours. Oui, car maintenant, je suis tranquille pendant 3 jours, et vendredi matin, je refais toute la manip pour « recharger » Madame la Pompe de produit.

Désormais, toutes les 90 minutes, j’entends le doux « tac, tac, tac… » de la pompe qui m’injecte ses hormones. Voilou. Sauf que (je ne suis jamais contente), J1 n’est toujours pas arrivé. Et j’ai peur que J1 n’arrive jamais en fait… Wait & see, c’est ça ? Je commence à m’inquiéter quand ? Dans 5 jours, quand ça fera 10 jours d’arrêt après Duphaston, j’imagine.

Ca, c’était le charabia technique du jour. Passons aux potins du jour.

J’arrive à la PMA, donc, hier matin, à l’aube (7h30), j’ai les lentilles pas vraiment en face des trous et je vois arriver une fille faire la queue derrière moi. Je (crois) la reconnaître, et je lui fais un grand sourire. Sauf qu’elle me répond pas et se met à côté de moi pour attendre son tour. Euh. Bon. J’ai dû me tromper. Ah ben, oui, j’ai sûrement du me tromper car la nana en question, elle habite à 90 bornes de chez moi, si ma mémoire est bonne (on était dans la même promo en fait). Si ça se trouve, c’est sa sœur… En même temps, ça doit faire, quoi… 4 ans qu’on s’est pas vues ?

Entre temps, Super Doc me reçoit, et je vais attendre mon tour au labo pour la pose de pompe. Je jouais sagement à candy cruche, quand je reçois une notif Facebook. Mardeuh, voilà pourtant trois jours que j’ai décidé de ne plus faire un tour sur ce site qui n’est rien qu’un faire-part géant de naissance et de grossesse et de gosses qui grandissent, etc… ! Mais c’est un message, alors je regarde : « Salut Marivalou, je crois que je t’ai loupée tout à l’heure, désolée je ne t’ai pas reconnue de suite, j’avais pas les yeux en face des trous, j’espère que tu vas bien ». Ah ah, je n’avais pas rêvé, c’était bien ma copine de promo !!! On s’envoie deux-trois messages et on se rejoint entre nos deux salles d’attente (oui, j’attendais à celle du labo, et elle dans la salle d’attente « normale ») et on papote…

Et bien, vous savez quoi ? Ca me fait ultra-chier pour elle… ça fait du bien de se sentir comprise, de partager ça avec quelqu’un de « réel », certes, et qui « comprend », mais marde, DNLP n’épargne personne… On a le même âge, et on en est au même stade, avec des infertilités différentes, bien sûr. Et même si j’ai eu l’impression un instant de ne pas être seule au monde, je me suis dis que cette marde touche toujours les meilleurs. Moi pour commencer (héhé). Puis, ma copine de promo, franchement, je l’aimais vraiment vraiment bien, toujours le sourire, très sympathique, vraiment une belle personne.

Et puis toi et toi qui me lis aussi.

Bref. Maintenant, l’ordre du jour est Wait and See… Si les anglais débarquent, tant mieux. S’ils ne débarquent pas, cela veut bien dire que mon système reproductif, mon insuffisance hypothalamique ou ce que vous voulez continue de faire de la Résistance et que mes espoirs pour avoir un jour un cycle naturel s’envolent à tout jamais. Et du coup, je sais pas bien comment ça va se passer pour mon TEC… Wait and See, mais dans le flou. J’aime pas.

Publicités

13 réflexions sur “Tac, tac, tac…

  1. les récits podesques, ça me manque presque ;-). Bon courage ! C’est grave si tu n’a pas de règles? Je n’en avais jamais donc on a toujours posé la pompe quand je le souhaitais. Bon courage !

    • Je me pose la même question : c’est grave si je n’ai pas de règle ? J’ai tendance à croire que non vu que toi, on ne t’as jamais provoqué de règles. Moi non plus, je n’ai pas de règles, mais elle les provoque toujours par duphaston pour « simuler » un cycle. Faire croire à mon corps, que. Et vu que tu as réussi à te reproduire avec cette pompe, ça me rassure ! Merci pour ton témoignage !

      • ah oui ! adolescente je ne réagissais pas au Duphaston, pas de règles.
        Et quand j’ai commencé la PMA, mon médecin PMA ne s’est jamais basé sur des règles. Vu qu’on n’a pas de cycle! Au moins on a un avantage, pas de contrainte de cycle à respecter! Essaie d’en bénéficier au moins!!! Bisous

  2. C’est vrai que tu es dans le flou. Allez, on y croit, elles vont arriver les reds! Qu’elles soient là ou pas elles font tjs chier…
    Bisous

  3. Au détour d’une conversation avec une collègue, on papote perspectives boulot auxquelles forcément se mêle le perso et on parle de son 2ème potentiel baby. Et elle me dit que oui ils y pensent mais que ce n’est pas comme tout le monde, etqu’il faut qu’ils reprennent tout le processus au début… C’est bizarre mais je m’en doutais depuis le début, son âge, l’amour incroyable pour son fils, la façon dont elle en parle, bref, un sentiment d’être sur la même longueur d’ondes. Je ne lui ai rien dit pour moi, trop tôt, pas le bon moment mais je pense qu’elle a compris que ça me touchait tout particulièrement. ça rassure et on se sent moins seule, mais ça fait mal de se sentir aussi nombreuses à la fois. En tous cas j’espère que J1 va se pointer, faudrait pas trop jouer avec ta patience et tes nerfs non plus !!

    • C’est fou ça, tous ces gens qui réussissent en PMA… alors pourquoi pas nous, hein ? Toujours pas de J1, je crois qu’il ne viendra jamais (ça m’est déjà arrivé, vu que je n’ovule pas…).

      • Ben si, nous aussi on va y arriver ! On n’a pas pris le même train mais nous aussi on arrivera à destination. Comment ils procèdent du coup si J1 n’arrive pas?

      • oui, je disais « pourquoi pas nous » dans l’optique optimiste « on va y arriver » 🙂 On est sur la même longueur d’ondes 😉 Si J1 n’arrive pas, j’ai l’impression que c’est pas si grave et que j’aurai quand même les effets de la pompe qu’on m’a posé. En effet, le doc de Miss Infertility ne lui déclenchait jamais ses règles avant la pose, donc, y’a pas de pbm. Et là, Super Doc m’a posé la pompe mais je n’avais toujours pas mes règles. Donc, si J1 toujours pas là lundi, je l’appelerai pour l’avertir et pour savoir ce qu’on fait et quand on prend rdv pour voir où ça en est. Je me prends pas trop la tête, on verra !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s